La Couronne d'épines : Une énigme marine

par Cindy
dans Blog
Affichages : 474

La Couronne d'Épines : Une énigme marine

La rédaction d'un article sur l'Acanthaster planci, communément appelé Couronne d'épines (COT), nécessite d'aborder plusieurs points clés que nous allons détailler dans l’article ci-dessous.

Introduction

La Couronne d'épines (Acanthaster planci) ou aussi appelée acanthaster est une créature marine qui fascine et déconcerte les scientifiques et les passionnés de la mer depuis des décennies. Cet échinoderme, frappant et souvent mal compris, joue un rôle essentiel dans l'écologie complexe des récifs coralliens. Dans cet article, nous allons découvrir comment réagir en présence d’ acanthasters, ce qu'il ne faut pas faire, la notion de prolifération d’acanthasters, leurs fonctions écologiques et leurs prédateurs naturels.

Que faire lorsque vous voyez des acanthasters ?

  1. Signaler les observations :

Lorsque vous rencontrez des Couronnes d'épines en faisant de la plongée, de la plongée en apnée ou en explorant les récifs coralliens, il est essentiel de signaler vos observations aux autorités marines locales ou aux organisations de conservation. Une notification rapide peut contribuer à la surveillance et à la gestion des populations d’acanthasters.

02. Observation en toute sécurité :

Si vous êtes un plongeur expérimenté et responsable, vous pouvez observer les Couronnes d'épines à une distance sécuritaire. Évitez de les toucher, car leurs épines pointues peuvent provoquer des piqûres douloureuses et nécrosantes.

03. Participer aux efforts de retrait :

Certaines initiatives de conservation peuvent organiser des programmes de retrait des Couronnes d'épines ; vous pouvez y participer pour contribuer à atténuer leur impact sur les récifs coralliens.

Conduite à adopter lorsque vous voyez des Couronnes d'épines ?

  1. Ne pas toucher :

N'essayez jamais de toucher ou de manipuler les Couronnes d'épines sans une formation adéquate et un équipement de protection. Leurs épines tranchantes peuvent causer des blessures et infliger des piqûres venimeuses.

02. Éviter de les agiter :

Abstenez-vous de provoquer ou d'exciter les Couronnes d'épines. Les individus agités peuvent libérer leurs enzymes digestives toxiques, ce qui peut endommager davantage les coraux environnants.

03. Ne pas les déplacer :

Résistez à l'envie de déplacer les Couronnes d'épines d'un endroit à un autre, car cela peut perturber leur comportement naturel et potentiellement les propager vers de nouvelles zones.

Qu'est-ce qu'une prolifération de Couronnes d'Épines ?

Une prolifération de Couronnes d'épines fait référence à une augmentation soudaine et significative de leur population, ce qui peut entraîner des dommages importants aux récifs coralliens. Ces proliférations peuvent survenir en raison de divers facteurs, notamment les conditions environnementales, les ruissellements de nutriments et les changements dans les populations de prédateurs.

Quelle est leur fonction ?

Les Couronnes d'épines jouent un rôle complexe dans les écosystèmes des récifs coralliens :

  1. Prédation naturelle :

Dans des écosystèmes de récifs coralliens en bonne santé, les Couronnes d'Épines agissent en tant que prédateurs naturels de certaines espèces de coraux, contribuant ainsi à maintenir la diversité des coraux et la santé générale des récifs.

02. Contrôle des populations :

Elles se nourrissent des coraux à croissance rapide, empêchant ainsi ces espèces de surpeupler le récif et permettant aux espèces à croissance plus lente de prospérer.

Quel est leur régime alimentaire ?

- Les jeunes individus se nourrissent d’algues encroûtantes (corallines) qui se trouvent fréquemment sur les rochers et les débris de récif.
- A environ 6 mois, ils commencent à manger du corail et à croître plus rapidement.
- Ils passent environ la moitié de leur temps actif à se nourrir de polypes coralliens.
- Ils ont tendance à se cacher pendant la journée et à se nourrir seulement la nuit. Cependant, en cas de prolifération, ils se nourrissent de jour comme de nuit.
- Ils modifient la structure de la communauté corallienne en se nourrissant préférentiellement de certaines espèces de coraux durs (coraux scléractiniaires).
- Un seul acanthaster peut consommer jusqu’à 6m2 de corail vivant par an.

Qui sont leurs prédateurs ?

Bien que les Couronnes d'épines aient peu de prédateurs naturels en raison de leurs épines venimeuses, certaines espèces se nourrissent d'elles, contribuant ainsi à contrôler leurs populations.

Prédateurs des individus adultes d’Acanthasters spp. :

  1. Le Napoléon à bosse (Cheilinus undulatus) :

Certaines espèces de labres, comme le Napoléon à bosse, sont connues pour se nourrir des Couronnes d'Épines.

02. Le Triton géant (Charonia tritonis) :

Le Triton géant est un autre prédateur naturel des Couronnes d'épines, contribuant ainsi à maintenir leurs populations sous contrôle.

03. Poisson empereur (Lethrinus nebulosus)

04. Poisson ballon (Arothron stellatus)

05. Baliste titan (Balistoides viridescens)

Prédateur des œufs et des larves d’Acanthaster spp. :

  1. Demoiselle planctivore

Conclusion :

En conclusion, la Couronne d'épines est une espèce fascinante mais potentiellement problématique dans les écosystèmes des récifs coralliens. Une réponse appropriée en cas de rencontre, la sensibilisation à ce qu'il ne faut pas faire, la compréhension des proliférations, la reconnaissance de leurs fonctions écologiques et la connaissance de leurs prédateurs naturels sont tous des aspects essentiels pour préserver l'équilibre délicat de nos océans et protéger les récifs coralliens du monde.

IMG 0343

Leave your comments

Comments

  • No comments found