Les différents crabes de Maurice
par Cindy
dans Blog
Affichages : 1684

L’extraordinaire famille des crabes, et ceux que l'on trouve à Maurice

Combien y a-t-il d’espèces différentes de crabes? Combien en avons-nous observé à Maurice ? À quelle profondeur vivent-ils? Est-ce qu’ils sortent de jour ou de nuit? Nous espérons que vous trouverez quelques réponses à ces questions dans notre article ci-dessous :-)

 

Description

Les crabes appartiennent aux « crustacés ». Il existe environ 6'800 espèces différentes au total. Ils ont une carapace plus ou moins dure à base de carbonate de calcium. Ils ont huit pattes utilisées pour se déplacer et deux griffes à l’avant utilisées pour la chasse ou la défense, plus ou moins grandes selon les espèces, deux yeux et une coquille. La plupart des crabes sont aquatiques, mais certains d’entre eux sont terrestres. À Maurice, plus de 23 espèces différentes ont été obervées, sur terre et sous l’eau.

Qu’en est-il des espèces vivant à Maurice?

Pour commencer avec une espèce facile à repérer pour vous en tant que plongeur débutant, parlons du « crabe porcelaine ». On peut généralement le trouver dans les anémones, les éponges ou les coraux et leur taille est comprise entre 3 et 7 cm. Ils peuvent être repérés entre 5m de profondeur et 20m de profondeur. Très souvent vu sur notre site de plongée Ti Koraye.

Un autre crabe qui peut être observé principalement la nuit est le « crabe splendide », qui vit de 1m de profondeur à 30m de profondeur. Sa taille est d’environ 15-20cm et avec sa carapace rouge, ses yeux rouges et ses grandes dents, il est facilement reconnaissable. Si vous savez quoi chercher, vous pourrez peut-être le voir à Merville Patches.

Maintenant, nous voulions juste vous montrer le « crabe rouge des coraux » qui peut mesurer 6 à 10 cm et vit jusqu’à 95m de profondeur. Cette espèce est encore très peu connue, elle n’a pas été beaucoup étudiée et a encore beaucoup à nous apprendre.

Enfin, je voulais vous montrer l’incroyable « crabe honteux » ou aussi appelé « calappe » ou encore « crabe ouvre-boîte ». Comme vous pouvez le voir, avec ses yeux blancs sortis de sa carapace orange, ses pinces repliées qui s'insèrent parfaitement sous sa carapace, et la sorte de peigne à dents sur le haut des pinces, il a l’air particulier et différent de beaucoup d’autres. Il est appelé « calappa » qui vient de « kelapa » le mot malais pour « noix de coco ». Il est actif la nuit et lorsqu’il se sent menacé, il peut s’enfouir sous le sable.  

Leave your comments

Comments

  • No comments found