La danseuse espagnole
par Cindy
dans Blog
Affichages : 777
Découvrez le fabuleux nudibranche doride « danseuse espagnole »

Connaissez-vous le plus grand nudibranche appelé "danseuse espagnole" ? En avez-vous déjà vu un dans la réalité ? Dans cet article, nous allons essayer de vous donner quelques faits et explications sur cette espèce incroyable. Nous espérons que vous apprendrez de nouvelles choses intéressantes sur elle et que vous continuerez à profiter et à découvrir l’incroyable vie sous-marine avec nous.

Que sont ces poissons appelés danseuses espagnoles ? Qu’est-ce qui les rend si spéciales ? 

 

 spanish dancer2

Description

La danseuse espagnole (nom latin: Hexabranchus sanguineus) est un nudibranche très grand et coloré. En effet, il peut grandir jusqu’à max. 60cm de longueur, mais la taille commune est d’environ 20-30 cm. Habituellement, son corps est coloré en orange / rouge avec de petits points blancs, mais il peut aussi être uniformément rouge vif ou jaune avec des taches rouges. Il a un corps mou et plat, et sa partie dorsale antérieure a une paire de « rhinophores » rétractables ressemblant à une paire d’antennes sur sa tête. Sa partie postérieure a six branchies contractiles.

Les juvéniles sont plutôt blanchâtres à jaunâtres avec de multiples pointes violacées et des rhinophores et branchies oranges.

Défense/Mouvements

En situation normale, lorsque la danseuse espagnole rampe, la bordure de son manteau est recourbée vers le haut. Lorsque l’animal est menacé ou dérangé, il déplie ses bords et commence à nager par ondulations et contractions de son corps. C’est la raison pour laquelle nous l’appelons une « danseuse espagnole ». Une fois mangée, cette espèce libère un puissant produit chimique utilisé comme moyen de défense.

Reproduction

Comme les autres nudibranches, les danseuses espagnoles sont hermaphrodites, ce qui signifie qu’elles sont à la fois mâles et femelles. Mais bien sûr, elles ne peuvent pas se féconder elles-mêmes pour se reproduire, elles ont toujours besoin d’un partenaire. Pendant l’accouplement, l'un doit diffuser son sperme dans le corps de l’autre. Une fois que les œufs sont déposés sur une surface de récif, aucun des parents n’a besoin de s’en occuper. Les œufs contiennent une dose du produit chimique de défense que les adultes utilisent pour prévenir la prédation; ils sont également de couleurs vives, pour prévenir les prédateurs potentiels de cette défense. 


Voilà à quoi ressemblent leurs œufs sous l’eau ;-)

Répartition/habitat

La danseuse espagnole peut être trouvée dans les eaux tropicales et subtropicales de la région indo-pacifique des côtes orientales de l’Afrique, de la mer Rouge à Hawaii et du sud du Japon à l’Australie. Elle reste généralement sur les récifs coralliens rocheux avec des éponges et principalement dans une profondeur comprise entre 1 et 50 mètres. Elles peuvent être facilement repérées la nuit et se cachent généralement loin de la lumière pendant la journée.

Menaces

Les principaux prédateurs des danseuses espagnoles sont les crabes et les labres. Cependant, elles restent vulnérables aux changements climatiques (entre autres à cause de la perte de leur habitat, par exemple).

DIÈTE

Les danseuses espagnoles sont des prédateurs spécialisés qui mangent principalement des éponges et utilisent les composés présents dans leurs proies pour assurer leur propre défense chimique et la défense de leurs œufs.

Vie

Nous estimons que leur durée de vie est d’environ un an.

Espèce

A ce jour, nous n’avons découvert que 1 espèce de danseuse espagnole.

Leave your comments

Comments

  • No comments found